jeudi 18 mai 2017

Tartelettes crues au citron vert et à l'avocat

 [ Recette sans gluten, végétalienne, crue ]



Ah, l'une de mes recettes fétiches ! La tarte au citron à l'avocat, oui mais crue... Ça change du chocolat non ?
Si vous vous intéressez un peu, au mouvement cru ou raw, vous n'avez pas pu passer à côté, et puis même si cela ne vous intéresse pas,vous l'avez peut-être vu. Nous sommes très souvent bombardé de tendances et autres mode, qui pourtant ne sont pas nouvelles !
Cette tarte est un peu partout sur les réseaux sociaux, tantôt avec du citron jaune, tantôt avec du vert, mais toujours avec de l'avocat.

J'aime beaucoup l'avocat en mode sucré. L'avocat et le chocolat est une association vraiment intéressante, mais avocat et citron vert, avec une touche de noix de coco, c'est pas mal du tout ! 
Cette recette est encore très rapide à réaliser, c'est encore Mister blender qui va s'y coller de A à Z !

En France, on mange le plus souvent les avocats salés avec de la vinaigrette ou du citron.
Pourtant au Brésil ou en Polynésie, ils se mangent en dessert avec du sucre, du citron, du xérès ou des noix de cajou. Aux Philippines, l’avocat se consomme en crème glacée.

Il existe des dizaines de variétés d'avocats, la plus répandue étant la variété "Hass" à peau foncée, épaisse et dure,  le "Fuerté", le plus commun, reste vert et le "Nabal", rond, possède une chair moins grasse. L’avocat tropical, lui, peut atteindre huit cents grammes.

L’avocat est un champion de la nutrition :

Ses lipides sont surtout des mono insaturés, donc du «bon» gras pour la santé cardiovasculaire, donc inutile de se priver sous prétexte que c'est gras !

C’est une source très élevée de fibres alimentaires, avec 6,7 g de fibres pour 100 g de chair, l’avocat est considéré comme une source très élevée de fibres. Une source de fibre en quantité suffisante protégerait des cancers du colon.

Des chercheurs ont étudié l’effet de 22 fruits différents sur le rétablissement du foie d’animaux ayant subi des dommages apparentés à une hépatite virale. Parmi les fruits analysés, l’avocat s’est fortement démarqué en montrant une remarquable capacité à réparer ces dommages. Le mécanisme expliquant cet effet protecteur demeure à élucider, mais les chercheurs pensent qu’il proviendrait de dérivés d’acides gras naturels de l’avocat. Toutefois, d’autres études devront être effectuées afin de vérifier si ces résultats peuvent s’appliquer à l’humain.
En attendant les recherches, on n'hésite pas, surtout lorsque, comme moi, on a un traitement hépato-toxique ou, que l'on n'est pas toujours très tendre avec son foie !
C’est également une excellente source de potassium et d’acide folique.

Pour accélérer le processus de maturation d’un avocat pas tout à fait mûr, il suffit de l’enfermer dans un sac plastique ou en papier. Cela aura pour effet d’emprisonner le gaz éthylène que produit l’avocat, gaz responsable du mûrissement des fruits.



Il existe depuis quelques temps une polémique, non, un scandale sur la surconsommation d'avocats, celle-ci a explosé ces dernières années.

Cette consommation entraine une modification des habitudes de cultures des producteurs et notamment au Mexique qui est le premier producteur d'avocats du monde. Le problème, c'est que ce dernier, nourrit surtout son voisin, les Etats-Unis, où l'avocado toast est presque devenu une religion. Mais la passion des avocats s'est répandue partout. La France est le 3ème importateur mondial. Nos avocats proviennent surtout des Antilles, d'Israël, d'Espagne mais aussi d'Amérique Latine.

Les mexicains déforestent à tour de bras leurs forêts dont certaines comportent des espèces endémiques.
La faune est aussi menacée : coyotes, pumas et autres oiseaux rares habitent la forêt, qui accueille aussi des millions de papillons monarques lors de leur grande migration annuelle. Sans parler du problème de l’eau, consommée en masse par les avocatiers, qui affecte le niveau des rivières, ainsi que celui des pesticides,..
Ces problèmes environnementaux concernent particulièrement le Mexique, premier producteur, mais commencent aussi avec les autres pays exportateurs, en Asie, en Afrique ou dans les Antilles. Et c'est sans compter les problèmes de conditions de travail des employés, des travailleurs illégaux... 
Une particularité mexicaine en revanche : quand vous achetez un avocat du Mexique, vous reversez très sûrement de l'argent à un cartel de drogues. Flairant le filon , les dealeurs se sont rapprochés des producteurs pour racketter les bénéfices de leurs ventes.
Alors même si vous êtes fans d'avocats comme moi, faites attention à vos achats, achetez-les bio, d'autant que je le remarque très souvent, ils sont au même pris ou moins chers que les non bio, si, si je vous assure, vérifiez ! Bon, ce n'est pas le cas partout, mais regardez, c'est comme les bananes !
Evitez évidemment ceux qui viennent du Mexique, quoique j'en vois rarement.

Pour ceux qui me diront, qu'il ne faut pas manger des aliments qui viennent de l'autre bout du monde. Je leur dirait que je ne connais pas en vrai, de personne qui ne le font pas. Le thé, le café, le sucre non issu de la betterave, les épices, la vanille, le chocolat, j'en passe et des meilleurs viennent du bout du monde. Certes, ce n'est pas une raison pour abuser. Il faut être cependant, responsable de ses achats, choisir les filières, les marques ...

Après, pour ce qui est de moi, je fais certainement des petits arrangements avec ma conscience. Je me dis que je fais déjà pas mal au quotidien, pour l'environnement.
Je suis avec mon mari auto-constructeur de notre maison en bois (issu de des Vosges et du Nord de l'Europe), bio climatique qu'on ne chauffe que 2 mois de l'année. Nous utilisons de l'eau de pluie pour les toilettes, la machine à laver et le jardin. Nous ne faisons que très peu de déchets, nous compostons les fermentiscibles. Nous mangeons plutôt bio, local le plus souvent (à part les avocats et Co, on est d'accord !), peu de viande pour les garçons mais toujours en local. Nous prêtons une attention particulière à l'ensemble de nos achats. Nous sommes adeptes des vides-greniers, nous réparons tout ce que nous pouvons à la maison, pour éviter d'en faire des déchets. Je fais la plupart de mes cosmétiques et des produits d'entretien de la maison,...
On pourra toujours critiquer, toujours faire mieux. Excusez-moi de respirer et de rejeter du Co2. Mais si la plupart des citoyens des pays industriels, se comportaient comme notre famille, sans prétention, je pense que cela irait mieux, non ?  

🌿 Ingrédients pour 4 tartelettes :

Pour la crème

2 avocats bien mûrs à point (ou 1/2 tropical)
60 g de jus de citron vert
60 g de sirop d'agave
2 CAS de noix de coco râpée (Markal)

Pour la croûte
80 g de dattes
50 g de noix de coco râpée (Markal)
50 d'amande non émondées (trempées au préalable depuis au moins 2h00)
2 CAS d'huile de coco fondue
1 pincée de sel

🌿 Préparation :

Sortez votre blender.

Mettez la chair des avocats, le jus de citron, le sirop d'agave, la coco, l'huile et le sel dans le bol de votre blender et mixez jusqu'à ce que le mélange soit lisse.
Ajustez au besoin en citron ou en sucre.
Réservez au frais.

Ensuite toujours au blender, mixez grossièrement les ingrédients pour la croûte.
Dans des petits cercles à pâtisserie posés sur un carré de papier sulfurisé (ou dans des empreintes), tassez la mixture pour la croûte au fond du cercle, en remontant un peu sur le bord, de manière à créer un petit contenant.
Versez la crème au citron dessus. Vous pouvez allez au delà de la croûte.
Mettez au frais au moins 2 heures avant dégustation.
Démoulez avec précaution, en passant une lame entre le cercle et la pâtisserie.
Décorez avec des zestes et de la coco râpée.

C'est onctueux et frais, délicat et crémeux, j'adore !






Envie d'une autre recette sucrée avec de l'avocat ?















Petite crème au chocolat à l'avocat



N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choissisez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire.
Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous ! 

5 commentaires:

  1. MIAM !!!! L'avocat sucré c'est un vrai délice aussi. Belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'aime beaucoup, je crois même que je préfère l'avocat côté sucre !
      Belle soirée à toi.

      Supprimer
  2. Super jolie recette, cela met l'eau à la bouche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cléa, il ne te reste plus qu'à la réaliser !
      Belle soirée à toi Miss.

      Supprimer
  3. Merci pour cette recette. J'essaierai mais... par quoi remplacer les dattes et les amandes ?

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci